×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Centre Élisabeth Turgeon

Le Centre Élisabeth Turgeon a pour objectif de promouvoir la dévotion envers Marie-Élisabeth Turgeon. Il est un lieu d'accueil des visiteurs au tombeau, un lieu de prière, de recherche et d'études au service de la cause de canonisation. Le Centre est ouvert tous les jours. Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire et les personnes associées à leur Congrégation y apportent une collaboration indispensable et enthousiaste.

Centre Élisabeth Turgeon
300, allée du Rosaire, Rimouski, Québec, Canada,
G5L 3E3

Téléphone : 418 723-2705
Télécopieur : 418 724-0922
Courriel : ceturgeon@soeursdusaintrosaire.org

L'éditorial Élisabeth Turgeon

2018-08-18
 Mots  de reconnaissance exprimés par Mère Élisabeth 
 
Envers les sœurs                                                

Je vous remercie de tout cœur de vos lettres, et de des bons sentiments qu’elles renferment. (30 novembre 1880)

Je vous remercie de tout cœur des bons souhaits et des beaux sentiments exprimés dans votre lettre à l’occasion de la fête de Ste-Élisabeth. (13 décembre 1880)

Je suis un peu chagrine que le bon Dieu vous a visitées par la maladie, cependant il faut reprendre courage et remercier le bon Dieu qui de temps en temps nous fournit des moyens de sanctification. (30 mars 1880)

Chérissons le silence comme un ami sincère, et dans beaucoup d’occasions, nous le remercierons de nous avoir délivrées d’une foule d’embarras. (Règlement, no 28)

La reconnaissance des bienfaits de Dieu en attire de nouveaux. (Sentences)
 
Envers les autorités religieuses
 
Nous ne saurions refuser à nos cœurs le besoin qu’ils ont de vous exprimer les sentiments qui les habitent à votre égard. La reconnaissance que nous vous devons est si grande, que nous ne pouvons laisser passer l’octave de votre fête, sans vous en donner des marques sensibles. (23 novembre 1875 à Mgr Edmond Langevin)

          Envers les autorités scolaires

Permettez-moi de vous offrir mes plus sincères remerciements pour la généreuse libéralité avec laquelle vous avez accueilli ma demande. Le bon Dieu, qui ne se laisse pas vaincre en générosité, s’est engagé à récompenser les services que les hommes rendent à leurs semblables sur la terre. (À Gédéon Ouimet, Surintendant de l’Éducation, 15 mars 1881)
 
 
Centre Élisabeth-Turgeon
1 - 2 - 3 - 4 - 5 -