×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Quoi de neuf au Musée?

CENTENAIRE

2017-06-09
3e partie: Pèlerinage à Beaumont, le 8 septembre 1974
 
Dans le cadre du Centenaire est organisé un pèlerinage à Beaumont, lieu de naissance de la fondatrice de l’Institut, Élisabeth Turgeon. Quelques 300 religieuses prennent la route à bord de quatre autobus de l’Agence Voyageur et de nombreuses voitures particulières. Le programme de la journée comprend:

 
  • Visite de la maison des Turgeon-Labrecque 

Avec respect, les soeurs visitent la maison où a vécu Mère Marie-Élisabeth. La maison a été transformée, mais on y retrouve le même puits, le même site d’où elle a contemplé la nature et quelques pièces où elle a habité. Une grande photographie d’Élisabeth avec l’inscription: Hommage à toi, est placée à l’entrée de la maison; la Mère reçoit ses Filles chez elle… On chante : En 1840, tu naquis à Beaumont…

  • Visite du cimetière 

On se rend au cimetière paroissial, là où les noms des Turgeon et des Labrecque attirent l’attention et avivent la piété filiale des voyageuses. Cependant, impossible de retrouver l’endroit où reposent les restes des parents d’Élisabeth.

  • Célébration à l’église 

À 14h15, entrée à l’église et visite des fonts baptismaux, en la chapelle dédiée à Notre-Dame du St-Rosaire. Une photocopie de l’Acte de baptême d’Élisabeth rend encore plus vivante sa présence en ces lieux.
 
La supérieure générale s’adresse à l’assemblée: Nous venons louer le Seigneur pour Élisabeth, fille de Louis-Marc Turgeon et d’Angèle Labrecque; pour elle, descendante de deux souches françaises, l’une percheronne dont les familles sont attachées au sol avec la ténacité qui les caractérise; l’autre normande, plus imaginative, prête à porter à travers les continents son audace joyeuse. Élisabeth est donc douée des qualités de ses ancêtres pour traverser victorieusement les épreuves et surmonter les difficultés de la survie.

La célébration eucharistique est empreinte de solennité: chants exécutés par la chorale rosariste en hommage à la Vierge Marie et à Élisabeth, assemblée nombreuse et recueillie, homélie interpellante: Marie Élisabeth a laissé la Parole divine germer dans son coeur. Dieu a appelé autrefois, Il nous appelle aujourd’hui. Son invitation large et gratuite engage le disciple à la même gratuité, au même don total. Cet appel concerne tous les chrétiens quels que soient leur état et leur condition de vie.

  • Le trajet (aller-retour) 

Tout au long du trajet, les coeurs sont à la prière, à la reconnaissance et à la joie. On récite le Rosaire avec le chant de l’Ave Maria entre chaque dizaine. Le soir, on y ajoute la célébration des Vêpres du Centenaire. Pour agrémenter la longueur de la route on chante quelques refrains de circonstance :
 
                                   Allons à Beaumont, humble et beau village
                                   Bordant le fleuve Saint-Laurent,
                                   Tout près de Québec; bien grand est son âge;
                                   Et pour nous, qu’il est attirant.

 
Le souvenir de cet heureux pèlerinage à Beaumont peut inciter les touristes à visiter le Musée des Soeurs du Saint-Rosaire à Rimouski et le village de Beaumont, durant leurs vacances futures...
 
Bonne route!
 
Lisette D’Astous, R.S.R.

- 2 - 3 - 4 - 5 - 6 -