×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Centre Élisabeth Turgeon

Le Centre Élisabeth Turgeon a pour objectif de promouvoir la dévotion envers Marie-Élisabeth Turgeon. Il est un lieu d'accueil des visiteurs au tombeau, un lieu de prière, de recherche et d'études au service de la cause de canonisation. Le Centre est ouvert tous les jours. Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire et les personnes associées à leur Congrégation y apportent une collaboration indispensable et enthousiaste.

Centre Élisabeth Turgeon
300, allée du Rosaire, Rimouski, Québec, Canada,
G5L 3E3

Téléphone : 418 723-2705
Télécopieur : 418 724-0922
Courriel : ceturgeon@soeursdusaintrosaire.org

L'éditorial Élisabeth Turgeon

2022-12-06
Élisabeth prie la Sainte Famille
 
Respectons nos élèves; que Marie soit notre modèle dans les soins qu’elle donnait à l’enfant Jésus. (Règlement no 28)

Incomparable Marie! Qui avez tant aimé Jésus, faites que je l’aime comme vous sans partage et à jamais. (Sentences)

Quant à moi, mes chères Sœurs, vous savez que je vous porte dans mon cœur; je désire, je souhaite et surtout je prie Jésus et Marie et Joseph de vous tenir compagnie et de vous être Père, Mère, Frères et Sœurs. (Lettre, Janvier 1880)

Que Jésus, Marie et Joseph vous bénissent : c’est de tout cœur que je le demande.  (Lettre, avril 1880)

Invoquez Marie, et son secours puissant vous guidera dans la voie qui doit vous conduire le plus sûrement à son divin Fils. (Lettre, 31 juillet 1880)

Priez beaucoup Marie, la Reine des vierges et le modèle des religieuses qu’elle vous obtienne de son divin Fils la grâce de suivre la voie que, de toute éternité, il vous a tracée et qui doit vous conduire à l’éternelle félicité. (Lettre, 18 décembre 1880)

Je prie instamment cette bonne Mère d’être votre conseil et votre guide... (Lettre,22 mai 1880)
1 - 2 - 3 - 4 - 5 -