×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Centre Élisabeth Turgeon

Le Centre Élisabeth Turgeon a pour objectif de promouvoir la dévotion envers Marie-Élisabeth Turgeon. Il est un lieu d'accueil des visiteurs au tombeau, un lieu de prière, de recherche et d'études au service de la cause de canonisation. Le Centre est ouvert tous les jours. Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire et les personnes associées à leur Congrégation y apportent une collaboration indispensable et enthousiaste.

Centre Élisabeth Turgeon
300, allée du Rosaire, Rimouski, Québec, Canada,
G5L 3E3

Téléphone : 418 723-2705
Télécopieur : 418 724-0922
Courriel : ceturgeon@soeursdusaintrosaire.org

L'éditorial Élisabeth Turgeon

Élisabeth, femme qui prend soin

2019-12-19
Élisabeth, femme qui prend soin, ton être est façonné et stimulé par le désir de donner ce qu’il y a de mieux pour les jeunes à travers l’enseignement donné par tes soeurs. Tu ne cesses de leur demander ce dont elles ont besoin pour leur travail, leur santé et leur bien-être. Tu prends soin de chacune. Tu fais tout ton possible pour répondre à leurs besoins malgré ta grande pauvreté sachant que cela influence leur façon d’enseigner. Tu sembles préoccupée par tout ce qui les concerne aux plans humain, spirituel et professionnel. Tu les interpelles spécialement au sujet de leur santé « car c’est, avec la vertu, le trésor de la Sœur des Petites-Écoles. »  (Lettre aux Soeurs Marie Edmond et Marie Anne, 23 décembre 1880).
 

« [ … ]dites tout ce que vous avez besoin et je vous enverrai une petite caisse dans une quinzaine de jours; demandez les livres que M. le Curé ne peut fournir à l’école afin que les enfants s’en pourvoient en commençant. » (Aux Soeurs de St-Godefroi, septembre 1880).
 
« Soignez bien votre santé, ne négligez pas votre nourriture. » (Aux Soeurs de de St-Godefroi, 20 novembre 1880).
 
« Ne négligez pas de demander ce qui vous inquiète pour l’enseignement, consultez-vous pour les choses douteuses » (Aux Soeurs M. de J. et M. du S. C., 17 décembre 1880)
 __________________________________________________________________
(Tiré de : Élisabeth, quelle femme es-tu? d'Élise Normand, R.S.R. pages 19-20-21)
 
 
 
1 - 2 - 3 - 4 - 5 -