×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Centre Élisabeth Turgeon

Le Centre Élisabeth Turgeon a pour objectif de promouvoir la dévotion envers Marie-Élisabeth Turgeon. Il est un lieu d'accueil des visiteurs au tombeau, un lieu de prière, de recherche et d'études au service de la cause de canonisation. Le Centre est ouvert tous les jours. Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire et les personnes associées à leur Congrégation y apportent une collaboration indispensable et enthousiaste.

Centre Élisabeth Turgeon
300, allée du Rosaire, Rimouski, Québec, Canada,
G5L 3E3

Téléphone : 418 723-2705
Télécopieur : 418 724-0922
Courriel : ceturgeon@soeursdusaintrosaire.org

L'éditorial Élisabeth Turgeon

Élisabeth, femme de vision

2020-02-05

Élisabeth, tu n’as pas révélé de visions mais tu es une femme de vision. Vision qui s’incarne par la fondation d’une Congrégation religieuse, par l’envoi des soeurs en milieux éloignés et pauvres pour l’éducation et l’instruction des enfants du peuple. Tu vois loin et tu vois profond. Ouverte, tu as l’audace des chemins nouveaux. Tu comprends que la formation est nécessaire pour assurer l’œuvre de la Congrégation. À cette fin, tu organise une école indépendante pour préparer les novices à leur tâche d’éducatrice. Rien ne paraît t’arrêter. Tu sembles toujours en train de bâtir. Il y a beaucoup à faire et le temps presse.

« Nous nous dévouons absolument à l’instruction de la classe pauvre des campagnes : c’est-à-dire que nous acceptons, comme notre part, l’éducation et l’Instruction des enfants du peuple. » (À Mademoiselle F.-A. Bilodeau, 5 septembre 1877)

« Nous avons ouvert le lendemain des Rois, une école indépendante pour aider nos novices à se former à l’enseignement; nous recevons des garçons et des filles » (Aux Soeurs M. Ed. et M. Anne, 21 janvier 1880).

« Il n’y a pas de Sœur en mission autre que vous, mais nous avons accepté une école à Port-Daniel, une autre à St-Godefroi et une troisième à Betsiamits, ce qui, avec St-Gabriel, forment quatre missions. Nous nous sommes forcées, faute d’ouvrières, de refuser les autres, assez nombreuses, qui nous sont offertes. Priez le Seigneur qu’il envoie des ouvriers. » Aux Soeurs M. du S. C. et M. J. l’Év., 30 mars 1880)

__________________________________________________________________
(Tiré de : Élisabeth, quelle femme es-tu? d'Élise Normand, R.S.R. pages 22-23)

 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 -