×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Centre Élisabeth Turgeon

Le Centre Élisabeth Turgeon a pour objectif de promouvoir la dévotion envers Marie-Élisabeth Turgeon. Il est un lieu d'accueil des visiteurs au tombeau, un lieu de prière, de recherche et d'études au service de la cause de canonisation. Le Centre est ouvert tous les jours. Les Soeurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire et les personnes associées à leur Congrégation y apportent une collaboration indispensable et enthousiaste.

Centre Élisabeth Turgeon
300, allée du Rosaire, Rimouski, Québec, Canada,
G5L 3E3

Téléphone : 418 723-2705
Télécopieur : 418 724-0922
Courriel : ceturgeon@soeursdusaintrosaire.org

L'éditorial Élisabeth Turgeon

2021-02-02
« La grâce de Dieu s’est manifestée. »
                                 Tite 2, 11

 
Inconcevable alliance!  

Brûlure au cœur!
 
Des fils et des filles des hommes en furent marqués dans tout leur être.
 
Au sein de leur cortège, se profile le visage d’une femme de chez nous.
 
Elle se nomme Élisabeth Turgeon.
 
Née à Beaumont, le 7 février 1840, elle fut, dès le lendemain, consacrée enfant de Dieu, de Marie et de l’Église. Et elle reçut ce prénom aux résonnances historiques merveilleuses, certes, mais aux promesses non moins gracieuses.
 
Élisabeth la toute frêle est devenue ce « vase d’élection », cette coupe privilégiée où l’Amour établit sa demeure, où les Trois vivent leur tendresse réciproque et leur sollicitude pour les humains.
 
La coupe est fragile; le vin, capiteux !
 
Élisabeth, si frêle que les jeux des enfants de son âge ne lui sont pas accessibles ! que la fréquentation régulière de l’école lui est impossible !
 
Élisabeth, humble petite Élisabeth, ton Dieu pétrit ton être, pour que tu deviennes ce bon PAIN qu’il est lui-même et que tu seras pour les autres lorsque ton heure viendra.
 
Il veut vivre par toi et en toi l’amour de tendresse et de sollicitude qui remplit son Cœur et celui de Marie, sa mère, pour les enfants, « portion chérie de son troupeau ».
 
C’est à la fois le don qu’II te fait et qu’Il te demande.


Il te fait porteuse et donneuse de VIE.
 
Il a conclu avec toi une alliance qui sera ta lumière et ta force jusqu’à ton entrée dans « le beau ciel ».
_______________________________
Leurs yeux verront la tendresse de Dieu par Thérèse Picard, R.S.R. pages 3-5
 

 
- 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -