×

toujours présente pour les jeunes...

Élisabeth Turgeon, fondatrice Cause de canonisation Centre Élisabeth Turgeon Béatification d'Élisabeth Turgeon
Armoiries Origine Expansion missionnaire
Spiritualité et charisme Vocation et formation L'Oeuvre des personnes associées Écho des personnes associées
Mission Enseignement Pastorale Centre d'éducation chrétienne
Quoi de neuf au Musée? Bibliothèque Saint-Rosaire Productions R.S.R. Musée R.S.R.

Écho des personnes associées

QUELQUES ÉCHOS DE L’ŒUVRE EN CE MOIS DE SEPTEMBRE 2020

2020-09-14

Au début du mois de mars dernier, une lettre était adressée aux personnes associées et personnes-liens, les invitant à participer à un rassemblement à la maison mère, le dimanche 5 juillet, pour souligner le 35e anniversaire de l’Œuvre des personnes associées. Quelques jours plus tard, une situation hors du commun, une pandémie, nous forçait à tout mettre sur pause, y compris les projets.

Dans ce contexte, la Congrégation a dû changer, à deux reprises, la tenue du chapitre général, le reportant finalement du 4 au 18 décembre 2020. Compte tenu du report du chapitre en décembre et compte tenu surtout du lot d’incertitudes qui brouillaient toutes les prévisions, la fête du 35e anniversaire à la maison mère a dû être annulée.

Toutefois, une célébration, créée tout spécialement par Sœur Laurette Villeneuve, a été envoyée à chacun des groupes. Lorsque les circonstances le permettront, les différents milieux pourront fêter ensemble, dans l’action de grâce, le chemin parcouru au long de ces 35 années.

Nous en profitons pour signaler que sept personnes associées, du Canada, célèbrent aussi cette année leur 35e anniversaire d’engagement. Ces personnes ont déjà reçu, ou recevront bientôt, une carte de félicitations pour leur fidélité à transmettre le charisme de tendresse et de sollicitude, à la manière de la Bienheureuse Élisabeth Turgeon.

Grâce à la technologie, il nous a été possible, malgré les circonstances, de tenir une rencontre virtuelle avec les membres de Réseau de soutien, le 16 juin dernier. Le premier sujet abordé invitait les participants à partager leurs sentiments et leurs impressions à la suite de la période de confinement vécue.

Qu’ils soient des États-Unis, du Pérou, du Honduras ou du Canada, les participants ont tous parlé du climat d’inquiétude et d’incertitude dans lequel ils se retrouvaient plongés au quotidien. Ce qui les a réconfortés, c’est le mouvement de solidarité, d’entraide, de partage qui s’est largement manifesté dans leur milieu.

Peu à peu, le sentiment d’impuissance ressenti a fini par céder la place à un certain abandon confiant. Plusieurs personnes ont signalé un renforcement des liens au sein des couples, des familles et au sein des groupes de prières et de personnes associées. On ressentait, en quelque sorte, le « besoin de retourner à l’essentiel ».

Bien sûr, l’animation des groupes de personnes associées se ressent aussi de ces bouleversements. Mais, comme le mentionnaient les participants au Réseau, il est important de maintenir des liens au sein des groupes. Les moyens de le faire changent; il nous faut faire preuve de débrouillardise et de créativité. Ainsi la célébration du 35e pourrait servir de prétexte à des rencontres virtuelles, soit sur Skype ou Zoom ou tout autre logiciel de communication. Chaque milieu peut choisir une formule adaptée aux personnes et conforme aux exigences sanitaires.

En restant unis dans la prière et en gardant le cap sur l’espérance, nous pourrons miser sur les grâces de sagesse et de sérénité qui nous seront certainement données pour nous aider à vivre le mieux possible cette période particulièrement difficile.

En terminant, nous empruntons le souhait de l’archevêque de Rimouski, Mgr Denis Grondin, dans son message du 28 mai dernier : « À tous les groupes et associations portés par l’enthousiasme de la mission, joie et audace dans l’après Covid où l’Esprit Saint crée et recrée! ».

Pour l’équipe,
Lise Blouin, collaboratrice nationale du Canada.

- 1 - 2 - 3 - 4 - 5 -